Expatrier : Un nouveau départ, une nouvelle expérience.

Un nouveau blog pour une nouvelle aventure! Nous voulons partager avec vous notre retour au Quebec de manière plus durable cette fois ci en tant que résidente permanente.

Du pacifique aux Caraibes

Publié le 17/11/2017, par ninietmilvia, Mexique

 

Enfin on retrouve le Mexique avec un peu d' appréhension avec tout ce qu on lit et entend sur le pays. C est pour cela qu on a choisi Puerto Vallarta comme point de depart, le temps de nous reposer et de nous acclimater que ce soit au niveau temperature, culture et surtout au piment! aye aye aye....

Voila notre periple:

Puerto Vallarta , c est super; tres securisé et tres ouvert. Les plages ne sont pas celles des caraibes mais agreables. C est tres humide , le climat est tropical, tu fais rien et pourtant tes fringues sont mouillées. Imagine si tu fais une rando, on dirait Johnny en plein concert! Paix a son ame. Y a de la musique tout les Samedi et Dimanche proche de la cathedrale, ou les gens se rassemblent et dansent et c est comme ca dans toutes les villes et villages.  C est aussi plein de restau et de loncherias qui font des tacos et autres specialités du pays. Le plus difficile est  de savoir si tu bois une margarita ou une cerveza, et dans ce cas :

voila le resultat

Voila comment on fait!wink Le tout accompagné de tacos el pastor trop bon!

Chose a savoir sur le Mexique, c'est bruyant et sale , désolée de dire ca mais c'est vrai. Si tu vas au Mexique prévois les bouchons d oreilles , tres tres utile.

Et le Mexique c'est dangereux; si tu te fais pas renverser en traversant la route , ou que tu ne tombes pas dans un trou en plein milieu du trottoir et bas....

Ouai... On en a pas fini avec les animaux dangereux. Bon a savoir: y en a pas dans la mer , ni dans les rivieres a courant. Mais par securité vaut mieux demander aux locaux.

En parlant de ca , nous avons passé une nuit a Calgary avant de prendre notre avion pour le Mexique. Devinez quoi, une imbecile a utilisé son bear spray ( spray au poivre contre les ours) dans sa chambre d hotel. Resultat évacuation de tout l etage. Cela provoque une toux horrible,ne pas retenter l experience.Croyez nous sur parole.

Bref, revenons au Mexique. Ici c est le pays de " Faut demander" = FD. Je m explique; Tu es a l aeroport de Mexico, ton  vol n apparait pas sur le tableau des departs et bien FD. Ensuite ta porte d embarquement n est pas marquée et bien FD. Tu cherches un bus de ville pour aller du point  A a B , FD aussi. Tu as reservé un appart et t arrive a la porte et personne ne t attend , FD. Les gens sont toujours pret a t aider surtout si tu fais l effort de parler un peu leur langue car tres peu de gens parlent Anglais en fait.

On a failli rater notre bus entre Veracruz et Campeche, parce que personne ne nous avez dit que le bus aller jusqu a Cancun, alors on attendait patiemment jusqu a la derniere minute. Heureusement qu on  a demandé a un gars, rien de marqué sur le bus, bref c est comme ca au Mexique! Maintenant je comprend mieux que tu puisses rater un vol. 

Et le bus de ville, ca c est l aventure! Les Canadiens nous on dit qu ils conduisaient comme des tarrés! Faux, ils conduisent vite, trop vite mais ils gerent. Surtout les chauffeurs de bus ! Les piétons n ont pas la priorité alors faite gaffe en traversant la rue,

Pour trouver les trajets des bus de ville , y a rien sur le net et pas plus d info ailleur alors FD encore : il faut demander! Malgres que les arrets sont notés sur le pare brise , en connaissant un peu les noms des quartiers on peux s en sortir. A Veracruz des étudiants ont crées une application mobil pour trouver ton bus dans la ville , super idee tres pratique. Un gros merci les gars.

Guadalajara

Guadalajara c est la 2 eme ville du Mexique apres Mexico. On etait pas chaude pour aller a Mexico et vu que Guadalajara est a cote de Puerto Vallarta ( seulement 5 heures de bus) c etait un bon compromis. Le centre historique est jolie et securitaire, y a des concerts tout les Samedi et pas mal de musees sont gratuits au moins une fois dans la semaine. Si tu aimes les églises tant mieux y en a partout! La specialité de Guadalajara c est la birria, viande de chevre bouilli des heures. Pas mal mais on a preferer le Barbacoa, viande d agneau grillé, miam miamyes

C est aussi la région de la tequilaaaaa! On a traversé les champs d agave bleu en arrivant a Guadalajara c etait superbe. Mais en bus pas le temps de prendre de photos. En banlieu de la ville , il y a Tlaquepaque, c est mignon plus petit et ca fait du bien de sortir de la ville. En tout les cas on en a l impression, L art a une grande place dans la culture Mexicaine, la ceramique nottament, c est impressionnant la minutie des pieces.

Le Mexique c est immense alors 20 heures de bus... heuuu non merci! Donc on a trouver un vol pas cher 75 euro de Guadalajara a Veracruz, la ville est reputée securitaire contrairement a l etat du meme nom. Voila ce qui nous a ammené la. C est le premier port du Mexique, l architecture est completement differente de ce qu on a vu jusqu a present. On a vu que des mexicains, pas trop d etrangers. Les gens sont super gentils comme partout au Mexique probablement pour pallier a la mauvaise reputation de la region. Les plages ne sont pas reputées car le sable est noirs mais c est toujours bon de pouvoir se rafraichir. La specialité ici : les volovanes , vol au vent salés et sucrés, qu ils vendent partout sur les plages.

13 heures de bus de nuit pour se rendre a Campeche. On a pris la compagnie ADO la plus populaire et securitaire dans le pays. Finallement ca n a pas été si long et quelle magnifique surprise de longer la cote!

Campeche est un village fortifié au bord du golf du Mexique. Ce fut une belle surprise, tres propre et vraiment charmant mais des qu on sort du centre historique ca redevient le Mexique, le vrai avec ces habitations sommaires. La on a gouté plein de chose: le pan de Cazon , le queso relleno et bien sur du poisson!!!!

Direction Mérida! Ca nous a pas vraiment plu en fait, trop de bruit trop de touristes, cher et on a pas vraiment senti les gens heureux la bas. Mais a chacun de se faire son avis.

On a continué notre découverte gastronomique avec les marquesitas ( crepes dentellesà fourrées roulées de fromage rapé dans lequel tu peux rajouter du nutella ou de la confiture. Oui par dessus le fromage! Rien d étonnant ici au Mexique).

Ah!!! la fameuse sauce Mollet a base de plein de chose, piments, epices, tomates.... et fini au chocolat souvent servi avec du poulet,, ca reste un de mes plats préferés que je tenterais de vous faire en France c est certain.

On a aussi visité une fabrique de chocolat Maya. Le chocolat cru car il n est pas torrefié et sans ajout de sucre . A consomer avec moderation bien sure. Et on a craqué sur un gateau que nous on mangé au petit dej ; le Bisquet, la preuve:

Notre destination finale: Tulum et la mer des Caraibes toujours magnifique avec ses plage de sable blanc a perte de vue ... Pas besoin d en dire plus ....  

Meme si le village n a pas d interet y a comme une nonchalance agréable a vivre la, et puis la plage la plus proche étant a 6 km il faut se déplacer a velos, ca c est cooolllll. On loge dans des cabanes Maya rondes trop mignones et l auberge est tres sympa. On a fait des connaissances et on profite de nos derniers jours avant de partir a Victoria sur l ile de Vancouvert pour de nouvelles aventures.

Bien sure quand on prend un avion, c est toujours l aventure! On ne sait pas pourquoi on s est retrouver en classe Plus dans l avion, mais on n a grandement apprecié  le vin et les petit plus. Surtout qu on a raté notre correspondance a Calgary. 2 heures de retard a cause d un gars apparemment un peu saoul, et peut etre un peu désagreable avec  l equipage, qui a fini par le debarquer. Mais comme dans toute situation, il faut voir le bon coté des choses: on a fini la nuit au Marriott hotel de l aeroport au frais de la princesse en attendant le prochain vol. Ce fut tres confortable et surtout tres court, 4 heures seulement. 

Sur ce, a plus les amis! Nous on remet nos chandaille, nos coats d hiver et nos tuques su la tete, pis on oublis l Espagnol ; Can you repeat please ?

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Où suis-je ?


Mes albums photos

Liens à voir

Archives

Mes amis

Derniers articles

Recevoir les actus du blog